"Dessous d'Histoire"

Cie CIA

Théâtre de rue  ///  1h15 ///  Tout public

 

Attention : Jauge limitée, pensez à réserver vos places à la maison du festival.

LE SPECTACLE

 

La CIA met en rue 2400 ans d’Histoire occidentale. L’Histoire de l’Humanité, ses errements, ses doutes, ses drames, ses secrets, mais aussi ses progrès, car au milieu des crises et des calamités, naît la démocratie, la philosophie, l’espoir.

C’est l’histoire des penseurs, des rebelles, des résistants, du peuple qui chute et se relève, que nous voulons faire revivre sur le pavé.

Un parcours qui se joue des controverses et de la chronologie, avec ardeur et truculence, pour mieux nous faire réfléchir et penser à nos lendemains.

 

Auteur : Frédéric Michelet, avec l’aide, les retours, les miroirs de Manu Moser de Dominique Cier, Didier Taudière, et les conseils de Marie Reverdy, dramaturge.

Avec la complicité, les échanges et les retours d’Emmanuelle Reungoat, Maitresse de conférences en Sciences Politiques, Science Po Montpellier

- La mise en scène : Emmanuel Moser, Directeur artistique suisse de la compagnie les Batteurs de Pavés, complice et partenaire depuis 2009 de la CIA, et metteur en scène de nos trois dernières créations (1789 Secondes, Rien que des Hommes, et Rue Jean Jaurès) assisté de Jennifer Wesse.

- Les acteurs et régisseur: Nous sommes une compagnie, et fort de nos expériences et de nos connivences, ce spectacle sera défendu par les “engagés“ de la CIA, Didier Chaix, Agnès Saraiva, Didier Taudière, Frédéric Michelet, et une nouvelle venue, Laure Caillet avec notre régisseur en scène, Simon Valluet ou Rémi Chaussepied.

 

- A la Production: Anne Belliard en lien avec Frédéric Michelet et Maryam Kak.


UN CHEMIN

Depuis quelques années, la CIA s’est engagé sur un nouveau chemin : rechercher une concordance d’enjeux entre notre réalité d’artistes auteurs-acteurs et la question de la citoyenneté. Des textes qui résonnent au présent et que nous sommes fiers de porter, de donner et d’échanger sur la voix publique. 

 

A travers cette « chronique de l’humanité », de la “naissance“ de la démocratie à Athènes à nos jours, à travers les hommes et femmes qui l’ont marquée, notre propos, dans “Dessous d’Histoire“, est avant tout de mettre en rue ce formidable parcours dialectique : Les consciences évoluent-elles à travers l’histoire ? La notion d’Humanité progresse-t-elle à travers les âges et les civilisations. Les revers, les chaos, les guerres et les catastrophes, mais aussi les renaissances. Les libérations, les révolutions sont-elles faiseuses de sens pérennes. Développons-nous la notion d’Humanité ?

Penseurs, résistants, rebelles et philosophes font-ils progresser sagesse, démocratie et altruisme ? Ou bien leurs actes et leurs oeuvres ne sont-ils que ferments épisodiques balayés par les abimes du temps ?

Une ballade à travers l’histoire... qui ne peut être que subjective, car l’histoire elle même est subjective, souvent écrite par les vainqueurs, ne retraçant que les grands faits, mettant à l’honneur les grands hommes, les héros.

Nous avons eu envie de nous jouer de l’histoire, de jouer avec l’histoire, la raconter à notre manière. Y rencontrer les grands hommes et femmes, les grands résistants, les humbles et les monstres.

Une critique libératrice. Un message de citoyenneté, un message d’espoir. 

 

 COPRODUCTEURS & PARTENAIRES

 Résidence et aide à la création :

L’Atelier 231 Centre nationale des arts de la rue à Sotteville-Lès-Rouen

L’Usine Centre nationale des arts de la rue et de l’espace public (Tournefeuille et Toulouse Métropole).

Aide à la création :

La Région Occitanie

L’ADAMI - « L’ADAMI, société des artistes interprètes, gère et développe leurs droits en France et dans le monde pour une plus juste rémunération de leur talent. Elle les accompagne également avec ses aides aux projets artistiques. »

La SPEDIDAM « La SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes- interprètes en matière d'enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées. »

Le Moulin Fondu , Centre nationale des Arts de la Rue et de l’Espace Public (CNAREP)

Avec le soutien de L’Atelline, Lieu d’activation d’art et d’espace public (apport en production) et la Ville de Juvignac pour la mise a disposition d’un espace de travail.

Remerciements à : La Ville de St André de Sangonis – Emmanuelle Reungoat, les membres du CA et le public fidèle. 

 

www.cia-alligator.com 

 



Festival 48ème de Rue à Mende (Lozère)

-------------- 

20 compagnies dans le IN,

une trentaine dans le  OFF (n'oubliez pas le chapeau), 

plus de 200 représentations sur deux

jours.

Un Bracelet Solidaire obligatoire pour rentrer sur les sites du IN à seulement 10€ les 3 jours et 5 € la journée (gratuit pour les moins de 1m20).

  



Association Labo'Art

Festival 48ème de rue

10-12 rue des Clapiers

48000 MENDE

contact@laboart.fr

04 66 49 00 30

Envie de sortir ?

Le portail culturel de la Lozère est à votre service !